DE | FR | IT
  1. Actualité
  2.  > 
  3. Blog

Camps de ski de randonnée à Oberwald du 18 au 25.02.17

Larissa Samland, mercredi, 29. novembre 2017

Direction Valais ! Une fois que tous les participants, moniteurs, aide-moniteurs et cuisiniers ont pris place dans le bus, nous étions prêts à partir. Arrivés à Oberwald, nous nous sommes installés dans la grande colonie d’Oberwald. Et voilà que nous avions déjà les skis aux pieds pour une première sortie !

Direction Valais ! Une fois que tous les participants, moniteurs, aide-moniteurs et cuisiniers ont pris place dans le bus, nous étions prêts à partir. Arrivés à Oberwald, nous nous sommes installés dans la grande colonie d’Oberwald. Et voilà que nous avions déjà les skis aux pieds pour une première sortie !

Sorties pour débutants et avancés
Pendant la sortie nous étions répartis dans différents groupes. Les participants les plus expérimentés pouvaient ainsi partir faire des courses plus exigeantes sans mettre les novices sous pression. Les moniteurs J+S et/ou un guide de montagne planifiaient les sorties et guidaient les groupes. Pendant la course ils nous transmettaient leur expérience en matière de danger d’avalanche, constitution du manteau neigeux, météo et autres.
Le Valais offre un vaste choix de randonnées dans tous les degrés de difficultés. Les sorties classiques au départ d’Oberwald sont par exemple le Tällistock par le Tälligrat ; passer au Geishittli pour se rendre au Brand ; ou des sorties plus longues jusqu’au Sidelhorn. La vue sur les quatre mille valaisans est à couper le souffle – après le camp nous savions reconnaître le Weisshorn, le Schreckhorn ou encore le Finsteraarhorn.

Le temps libre ne fait pas défaut
Puisque nous étions souvent déjà de retour à la colonie l’après-midi, il restait assez de temps pour tester des Snowbikes et Airbords, construire des sauts, faire des batailles de boules de neige ou de simplement profiter du soleil sur un banc. Souvent les moniteurs organisaient encore une brève séquence de théorie et nous montraient dehors le maniement du détecteur de victimes d’avalanches (DVA), de la sonde et de la pelle (la manière la plus efficace de creuser un trou). Les participants les plus expérimentés ont profité d’informations un peu plus détaillées tandis que les plus jeunes se sont appropriés la matière par des jeux.

Ambiance décontractée à la colonie
Pouvoir descendre un sommet que l’on a gravi par ses propres forces rend heureux et fier. Dans le groupe il y avait une belle dynamique et un beau sentiment de solidarité. L’ambiance le soir à la colonie a donc toujours été décontractée et joviale. Nous nous sommes régalés des bons petits plats faits par nos cuisiniers. Après avoir mangé nous jouions à des jeux de société ou partions observer les chiens de traîneau dans le village.

La descente aux flambeaux a été un des moments forts de ce camp : après une montée tranquille sur la route du col de la Furka en direction de Gletsch nous nous sommes préparés pour la descente à l’hôtel Rohnequelle. À la lueur des flambeaux nous sommes redescendus la route du col à ski ou en snowboard.

Un camp de ski de randonnée pour tous
Le camp de ski de randonnée d’Oberwald est adapté à tout un chacun, peu importe qu’il soit novice ou avancé, qu’il ait 12 ou 18 ans. Celui qui n’a pas d’équipement peut le louer pour un prix très raisonnable. Le plus important c’est d’avoir du plaisir à bouger, de faire de nouvelles rencontres et d’en apprendre davantage sur la science des avalanches.

Jusqu’à la prochaine fois !

Récit fait par Larissa Samland
Lien vers la vidéo du camp : https://youtu.be/gd1iodQ920s

Contenu approprié

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

Ecrire un commentaire