Notre offre de location L'expédition économique est gratuite pour les commandes via le compte Bächli. Conseiller personel
De | Fr
0
0

S'enregistrer

Panier

Votre panier est vide.

Mes favoris

Votre liste de favoris est vide.

Tags: Trailrunning

La Via Alpina au pas de course

Josua David Lay, 08.09.2020

Ramon, du magasin de Bâle, et Josua, de l’administration de Nänikon, se sont fixé un objectif ambitieux : celui d’effectuer une course de plusieurs jours en accéléré, en avalant du dénivelé et savourant la vue d’Engelberg à Montreux en cinq jours. Ont-ils tenu leur pari ?

Tout a commencé avec un entretien au travail, durant lequel Ramon a soudain eu l’idée de courir d’Engelberg à Montreux. Très enthousiasmés par ce projet, les deux compères l’ont rapidement planifié. Quelques jours plus tard, Ramon s’est mis en route. Alors que ce dernier avait déjà deux jours et 90 kilomètres dans les jambes, Josua, qui avait été retenu par des rendez-vous fixés de longue date, l’a rejoint à Mürren. Le voyage s’est alors poursuivi en duo.


La majeure partie de la planification a tourné autour d’une question, à savoir « Que peut-on emmener et que faut-il laisser à la maison ? ». Réponse : autant que nécessaire, aussi peu et aussi léger que possible. De fait, pour une course rapide à la journée, la question du poids est essentielle. La planification de l’itinéraire en lui-même n’a posé aucun problème car la Via Alpina est parfaitement balisée. Cependant, nous avons dû réfléchir à la longueur des étapes ainsi qu’au dénivelé et à la distance à parcourir. Toutefois, nous le savons bien, une planification, aussi minutieuse soit-elle, ne nous évite pas pour autant certaines surprises. Ainsi, nous avons été pris dans un bouchon de randonneurs sur les escaliers du Hohtürli et nous sommes parfois emmêlé les pinceaux dans les distances.


Effort et réconfort

Les choses se sont corsées lorsque nous sommes arrivés à Kandersteg à 18h et avons décidé de continuer avant de réaliser qu’il nous restait 15 km à parcourir pour un dénivelé de 1200 m. A Kandersteg, nous avions pensé qu’il ne restait que 700 m de dénivelé et quelques kilomètres jusqu’à la prochaine localité. Il arrive, en effet, que l’on se trompe parfois. Finalement, nous avons traversé le col de Bunderchrinde avec une lampe frontale et une veste, en admirant la magnifique vue sur Adelboden. Dormir à la belle étoile, sans tente ni bivouac, en contemplant les Alpes rougeoyantes au coucher du soleil représente une expérience d’une beauté incomparable.


De la toundra scandinave au Canada, en passant par les Balkans… Souvent, nous avons pu admirer des paysages que nous n’aurions pas imaginé trouver en Suisse. Une fois encore, nous avons pu constater à quel point il est possible de s’éloigner du quotidien sans pour autant changer de région. Certes, la Suisse n’est pas aussi sauvage que la Scandinavie ou d’autres régions. En effet, des tartes et autres boissons chaudes nous attendaient dans des cabanes de montagne quasiment tous les dix kilomètres. Cela ne nous a pas empêchés d’être subjugués par la beauté de la nature en nous entretenant sur Dieu et le monde.

En parlant de nourriture : notre philosophie consistait à ne pas considérer la nourriture comme un simple besoin vital, mais plutôt comme une fête. Nous avons donc dégusté la tarte à la pêche de la cabane CAS, l’expresso servi à notre destination et même le bon vieux – mais surtout obligatoire – repas du soir Trek-n-Eat avec la même délectation.


Fin précoce

Pour qu’un voyage reste un bon souvenir, il faut parfois savoir abandonner. En chemin, nous avons réalisé que nous ne parviendrions pas jusqu’à Montreux. Nous avons alors choisi Gstaad en guise de destination finale. Il est important d’être capable de faire demi-tour « peu avant le sommet » et de savoir dépasser sa fierté, car, finalement, le chemin parcouru est déjà un bel objectif en soi. Bien que nous n’ayons pas réussi à atteindre le bout de notre périple, nous sommes revenus plus riches d’expériences et d’aventures. Une fois à Gstaad, nous sommes rentrés à la maison en train. Après 10’000 mètres de dénivelé et 170 kilomètres, nous avons enfin pu nous reposer, les doigts de pieds en éventail, et déguster une bière fraîche.

Commentaires

Écrire un commentaire

Pour pouvoir laisser un commentaire, vous devez vous connecter avec votre nom d'utilisateur et votre mot de passe.

Carte Cadeau

Le cadeau idéal pour les passionnés de sports de montagne et d'outdoor ! Les bons d'achat peuvent être utilisés dans tous les magasins Bächli Sports de Montagne - mais également par téléphone et dans la boutique en ligne.

Sur demande, nous serons ravi de vous préparer des cartes-cadeaux avec le montant de votre choix.

Avis des clients

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter. Elle vous informe sur les nouveaux produits, les offres spéciales, les évènements Bächli et les manifestations.

Il est possible de se désabonner à tout moment.

VOS AVANTAGES

DROIT D'ÉCHANGE

Durant les 3 semaines suivant l’achat, pour les articles issus des magasins principaux.

ENVOI GRATUIT

Les commandes réalisées depuis votre compte Bächli sont expédiées gratuitement par colis postal économique.

DROIT DE RETOUR

Dans un intervalle de 10 jours dans un de nos magasins ou par colis postal.

GARANTIE DE QUALITÉ

Nous assurons une garantie de base de deux ans sur tous les produits.

PRIX NETS

En règle générale de 5 à 15% inférieurs aux prix catalogue des fournisseurs.

ACHATS SÉCURISÉS

Connexion SSL sécurisée, aucune donnée de cartes de crédit n’est enregistrée.

LOCATION

Vaste choix de matériel de location de qualité dans chaque magasin.

RETRAIT EN MAGASIN

Commander en ligne et retirer dans un magasin.

Catégories

Contact

Bächli Bergsport AG
Gewerbestrasse 12
8606 Nänikon

info@baechli-bergsport.ch

Tel. +41 44 826 76 76
Fax +41 44 826 76 86