DE | FR | IT
  1. Actualité
  2.  > 
  3. Blog

Téméraires et endurcis : les vagabonds des montagnes des années 1920-1930

Marco Peter

Les années 1920 et 1930 furent l’époque des vagabonds des montagnes de Munich. Ces jeunes alpinistes téméraires et endurcis accomplissaient des performances exceptionnelles. Ils se déplaçaient depuis Munich jusque dans les Alpes à vélo, dormaient dans des granges ou à la belle étoile, escaladaient des falaises verticales ou réalisaient des ascensions avec de la neige à hauteur de poitrine. Ils n’avaient pas d’argent, mais du temps à profusion. Qu’ils l’aient voulu ou non, une camarade très particulière faisait toujours partie de leur cordée : la mort.

Harnais d'escalade

Fabian Reichle

Il est le lien entre le corps et la corde. En plus de faire partie de l'équipement de sécurité élémentaire, le baudrier doit répondre à des exigences d'ergonomie et de fonctionnalité. Celles-ci varient en fonction de la discipline verticale. C'est pourquoi nous passons au crible les nombreuses facettes des baudriers et montrons quel modèle est adapté à votre prochaine aventure d'escalade.

Descendeurs

Fabian Reichle

Un appareil d'assurage permet un contrôle ciblé de la corde d'escalade. En cas de chute, de blocage ou de descente, le poids du grimpeur tire sur la corde d'assurage avec une force qui ne pourrait pas être maintenue à mains nues.

Escalade alpine

Fabian Reichle

Les sommets solitaires et les parois verticales restent inaccessibles aux randonneurs. Néanmoins, pour celles et ceux qui les convoitent, les voies d’escalade alpine offrent une expérience unique qu’il est impossible d’égaler dans une salle d’escalade ou sur un site d’escalade à deux pas du parking.

Chaussons d’escalade

Ils assurent le maintien nécessaire sur la paroi. Mais ce n'est pas tout, car les chaussons d'escalade sont plus ou moins adaptés à différentes disciplines selon le type. De l'escalade sportive à l'escalade alpine, du bloc au chausson de salle : il existe un modèle adapté à chacun.

Cordes

Bächli Bergsport

La corde est un élément fondamental de nombreux sports de montagne et une assurance-vie en cas de chute à la verticale ou sur les glaciers. Mais toutes les cordes ne se valent pas, car différentes variantes entrent en jeu en fonction de l'utilisation.

Arête du Wildhauser Schafberg – un joli terrain d'entraînement

Janic Cathomen

C’est en s’adonnant de temps en temps à l’escalade dans l‘Alpstein que l’on apprend à connaître cette région et à l’apprécier. Les courses faciles comme les voies d’escalade plus difficiles dans du calcaire généralement solide promettent de belles journées en falaise. Même si ces montagnes ne font pas partie des massifs les plus élevés, elles sont par endroit bien sauvages. En plus des nombreuses voies d’escalade sportive, il existe aussi quelques variantes d’escalade alpine avec des distances plus importantes entre les points d’assurage, nécessitant d’être complétées par des assurages mobiles. Nous vous présentons plus en détail une de ces belles courses d’entrainement : l’arête du Wildhauser Schafberg.

Escalade sur coinceurs vs points d’ancrage fixes: quoi de plus écologique?

Fabian Reichle

Alors que l'escalade en trad nécessite plus de matériel et de connaissances, les itinéraires pré-percés sont plus accessibles: En principe, « seulement » des dégaines sont nécessaires pour se lever en toute sécurité. Supprimer les obstacles signifie plus de passionnés d'escalade - cette tendance alimente à son tour la motivation pour ouvrir de plus en plus de parois rocheuses avec du matériel de sécurité fixe. Lorsqu'il s'agit de minimiser l'impact sur la nature, la question se pose de savoir si l'escalade en trad présente des avantages écologiques par rapport aux itinéraires équipées.

Peter und Paul – là où les chamois vous souhaitent bonne nuit

Janic Cathomen

Les remarquables Grand et Petit Mythen n'ont guère besoin d'être présentés. Les choses se passent un peu plus modestement entre les deux montagnes. Les fans de voies de plusieurs longueurs, créatives et parfois ardues, y trouveront leur compte. Un reportage sur le Zwüschetmythen près de Schwyz.

Confidence d’une grimpeuse sur ses succès et ses échecs

Katherine Choong

Choisir un projet de voie difficile pour lequel on souhaite investir du temps et de l’énergie, c’est pour moi à la fois effrayant mais aussi très excitant car je sais qu’il faudra que je dépasse à nouveau toutes mes limites pour y parvenir. Ce à quoi je fais face n’est pas seulement un test physique mais aussi et surtout un processus mental.

Au secours, il n’y a plus de spits !

Marcel Dettling

Les voies de plusieurs longueurs parfaitement équipée sont une discipline facilement accessible et sont de plus en plus appréciées. Mais une fois ou l’autre, on risque bien de se sentir attiré par des voies qui ne sont que partiellement équipées et qu’il faut compléter, voire entièrement assurer, avec des assurages mobiles. Cela n’a rien à voir avec la prise de risque ou une quelconque poussée d’adrénaline. De nombreuses voies, notamment sur le granite, peuvent parfaitement être équipées avec des coinceurs et des friends en gardant des espacements « plaisir ». De plus, de nombreux ouvreurs perspicaces, n’équipent pas inutilement les passages faciles alors qu’ils regorgent de possibilités pour poser des assurages mobiles. Car finalement, si la sécurité peut être assurée en s’aidant uniquement de l’œuvre de la nature, que demander de plus !

Les types de cordes

Florentin Vesenbeckh & Jürg Buschor

Il existe différents types de cordes, destinées à différentes utilisations. Voici un bref aperçu des avantages et inconvénients de chaque produit par rapport à leurs différentes utilisations.

À chaque utilisation sa cordelette

Fabian Reichle

La corde est l’élément principal de toute course en haute montagne. Que ce soit pour une traversée de glacier ou dès que le terrain devient raide, il se peut que sa vie soit littéralement suspendue à la corde. Les cordelettes font également partie de l’équipement standard de chaque sortie en haute montagne. Mais que se cache-t-il derrière ces compagnons si fidèles ?

Sangles, cordelettes et préjugés

Fabian Reichle

Les sangles et les cordelettes se composent de fibres très techniques. Kevlar, nylon ou Dyneema - il peut être parfois difficile de s’y retrouver dans la jungle des matériaux utilisés. Et les fausses informations circulent très rapidement. En particulier sur le Dyneema, victime à tort d’une mauvaise réputation.

Bon plan - Cresta Signal

Silvan Metz

C’est depuis l’est que le Mont Rose se montre le plus beau, mais aussi le plus exigeant. À côté de la célèbre face est se trouve la Cresta Signal, autrement dit une très longue et très gratifiante course d’alpinisme mixte qui se termine sur la terrasse de la cabane.

Sans laisser de traces

Alexandrea Schweikart

Équiper soi-même une voie est le summum de l’escalade. Les anglophones parlent d’ailleurs avec raison de « clean climbing », l’escalade propre. Ne pas laisser de trace et se concentrer intensivement sur le rocher et ses structures. Quels sont les dispositifs d’assurage mobiles existants, comment fonctionnent-ils et où doivent-ils être placés : voici un aperçu.

Comment poser correctement les dispositifs d’assurage mobiles

Alexandrea Schweikart

Les personnes désireuses de s’initier à l’escalade trad, commenceront doucement. Il s’agit néanmoins d’acquérir une nouvelle compétence. En ayant encore les pieds au sol on peut commencer par chercher les premières fissures et les protéger. Le plus important c’est de faire toutes les manipulations à une seule main vu qu’en escalade l’autre main sert à s’agripper au rocher. Ensuite une voie avec spits et fissures permet de s’entraîner à poser les assurages mobiles en moulinette : en descendant on s’arrête à chaque point d’assurage mobile et on s’y accroche avec une sangle d’auto-assurage pour le mettre sous tension. Tient-il ? Si oui, poursuivre en direction du suivant jusqu’à ce que naisse de la confiance en sa technique de pose. Il est conseillé de commencer à grimper en tête dans des voies trad uniquement lorsque les coinceurs et friends sont posées de manière fiable. Au début les degrés de difficulté abordés se situent loin en deçà de son propre niveau maximal. Ainsi, il devient possible de se concentrer entièrement sur la structure du rocher et les possibilités de poser les assurages mobiles.

Gletscherhorn par l’arête E – une course d’arête dans la région frontalière entre les Grisons et Glaris (AD / 4a)

Janic Cathomen

Des arêtes étroites, une escalade plaisir, le tout au cœur d’un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le Gletscherhorn, avec sa traversée de l’arête E, est le lieu idéal pour une course d’escalade facile et gratifiante dans les Alpes grisonnes.

Climb & fly sur la face nord de la Jungfrau

Lucien Caviezel

Normalement, la saison classique pour l’ascension d’une face nord dans les Alpes prend fin à la mi-juin. Mais en raison de la mauvaise météo printanière, les conditions ont encore été idéales quelques temps. Roger Schäli et Lucien Caviezel, deux alpinistes et pilotes de parapente, ont saisi l’occasion pour grimper, à l’aide de leurs parapentes, une variante de la voie Lauper peu fréquentée dans la face nord de la Jungfrau.

Assurages mobiles en rocher : ce que tu dois savoir

Matthias Schmid

En escalade sportive, tout comme en alpinisme, il se peut que l’équipement en place (spits) soit trop éloigné, trop vétuste, voire absent. Dans ce cas, des assurages mobiles se révèlent très utiles. Voici une brève vue d’ensemble des points auxquels faire attention lors de l’installation d’un assurage mobile.

Une épopée dans les Gorges du Verdon : Dame Cookie

Katherine Choong

Les gorges du Verdon, en France, fourmillent de voies d’escalade exigeantes. L’une d’elles porte le nom de Dame Cookie : 200 mètres de haut, 6 longueurs, et des difficultés allant jusqu’à 8a+. La grimpeuse suisse Katherine Choong a récemment réussi à l’enchaîner – même si tout ne s’est pas déroulé comme initialement prévu !

Une aventure non planifiée

Hannes Ebding

Quand Hannes n’est pas occupé à conseiller notre clientèle au magasin Bächli de Bâle, il réalise des projets aventureux en montagne avec son frère. C’est ainsi qu’il a récemment atterri au Bockmattli. L’objectif : les neuf longueurs de l’arête sans nom, combinées à un trekking de deux jours avec nuitée sous tente. Un récit de course avec des éclairs, des sacs à dos trop lourds et une baignoire sur pied.

Skyrun Bietschhorn 3934 m (arête W), avec Max

Chris Moser

<p> Après avoir fait le <a href="http://www.chmoser.ch/trips/berichte/tourendetail.php?TourId=1229" target="_blank">Cervin 4478&nbsp;m</a> l’année passée en mode «&nbsp;skyrunning&nbsp;», je voulais faire de même cette année avec le Bietschhorn 3934&nbsp;m. Ce sommet fait à peu près partie de la même catégorie que le Cervin&nbsp;: 2500&nbsp;mètres de montée depuis le fond de la vallée, escalade exposée au 3e&nbsp;degré de difficulté, recherche parfois complexe de l’itinéraire. Max a tout de suite été partant pour ce projet, et nous trépignions d’impatience en attendant le jour J. </p>

Un géant oublié

Nicolas Hojac

Avec ses 4273 mètres, le Finsteraarhorn est très connu comme étant le plus haut sommet du canton de Berne - un sommet beau et esthétique. Mais sa face nord-est, raide et sombre, me semble un peu oubliée. Cette paroi de 1000 m de haut est très isolée et n'est accessible qu'au prix d'un effort important. Les voies sont sauvages et le rocher n'est pas toujours très solide. Une aventure est garantie lors d'une ascension en hiver.

Sports de montagne en plaine

Fabian Reichle

La montagne, c’est notre passion. Mais les sports de montagne peuvent aussi tout à fait s’écarter des sommets les plus élevés. Le Plateau suisse offre quelques aventures qui raviront les passionnés de sports de montagne. En voici un bel échantillon. Retrouvez également nos astuces les plus utiles pour vous permettre de vivre votre prochaine aventure juste devant chez vous.

Beau rocher et intempéries en Patagonie

Jonas Schild

En février dernier, je suis parti avec Roger Schäli à El Chalten, en Patagonie. C’était mon premier voyage au pays des aiguilles de granite sauvages, du vent violent, des énormes steaks et du bon vin.

La communication en escalade sur rocher

bergpunkt & Michael Wicky

Avec l’essor de l’escalade en salle, les procédures concernant la sécurité ont été optimisées – par exemple par le contrôle du partenaire qui est devenu incontournable et devrait être familier à tous les grimpeurs. Le développement des dispositifs d’assurage a également été accéléré et leur maniement est devenu plus précis. Ici encore, une grande partie des grimpeurs est à l’aise avec ces dispositifs. Il reste par contre un point avec un bon potentiel d’amélioration : la communication en salle et en falaise.

Assurance-vie

Florentin Vesenbeckh & Jürg Buschor

Lorsque, sur une paroi, plus rien ne permet de se retenir, les cordes et dispositifs d’assurage permettent d’intercepter les chutes. Si c’est certes toujours la sécurité maximale qui est visée, les exigences imposées aux produits de sécurité varient selon la discipline pratiquée, escalade sportive, alpine ou en salle. L’expert produit de Bächli Sports de Montagne, Matthias Schmid, fait voir à quoi prendre garde au moment de l’achat.

Types de grimpeurs

Fabian Reichle

<span lang="FR" style="color: #141414; font-family: Calibri,sans-serif; font-size: 11pt;">Nous ne parlerons ni de stéréotypes ni de clichés. Chacun a ses propres habitudes et attitudes vis-à-vis des sports de montagne, ce qui est une bonne chose. Cependant, soyons honnêtes, l'univers de l'escalade regorge de types de personnes que l'on rencontre encore et toujours. En voici un petit aperçu, à ne pas prendre trop au sérieux.</span>

Des profondeurs vers les sommets

Thomas Ebert

Toutes les 11 minutes, un célibataire tombe amoureux sur Parship, et
toutes les 7 secondes, un mousqueton de Petzl est ­fabriqué. La différence : les mousquetons de Petzl sont nettement plus durables. En visite chez Petzl.