Notre offre de location L'expédition économique est gratuite pour les commandes via le compte Bächli. Conseiller personel
De | Fr
0
0

S'enregistrer

Panier

Votre panier est vide.

Mes favoris

Votre liste de favoris est vide.

Tags: Randonnée / Trekking

Panorama himalayen

JONATHAN MÜLLER, 18.01.2019

Les Alpes suisses m’ont déjà servi de décor pour de nombreuses aventures. La saison froide approchant à grands pas, il est temps pour moi de faire de nouvelles découvertes. Lorsque je me mets en route, mon village natal a revêtu son manteau blanc. Ma destination est le Népal, un pays d’Extrême-Orient abritant les plus hautes montagnes du monde.

Voyage

Après un long vol, j’atterris à Katmandu, la capitale et la plus grande ville du Népal, située à 1400 m et comportant plus d’un million d’habitants. Une grande partie de la ville, notamment le centre historique avec ses temples, a été détruite par un tremblement de terre il y a trois ans. Et cela se voit.


Luca, un ami qui m’a accompagné dans de nombreuses aventures, m’attends déjà à l’hostel, que nous quittons très tôt le lendemain. Il nous reste un dernier vol à effectuer, de Katmandu à Lukla. Après 50 minutes de vol, nous atteignons la piste d’atterrissage prétendument la plus dangereuse du monde, à 2800 m. Lukla est un village de la région de Khumbu que l’on ne peut atteindre qu’à pied ou par voie aérienne. Il s’agit aussi du point de départ de tous les trekkings dans la région de l’Everest. On se rend vite compte que le Népal est un pays en voie de développement. Pourtant, les gens semblent heureux et ont toujours le sourire aux lèvres. Cela donne à réfléchir lorsque l’on voit à quel point les habitants de la région semblent satisfaits malgré le peu qu’ils possèdent. À Lukla, les boutiques se succèdent. Des chiens sont couchés sur la route et des dizaines de commerçants proposent leur marchandise.



Débuts

Après un atterrissage périlleux, nous sentons immédiatement la différence de température et constatons qu’il est indispensable de s’habiller chaudement. Ma veste en duvet de Bächli Sports de Montagne me donne tout de suite satisfaction. Durant la journée, il fait suffisamment chaud pour pouvoir randonner à basse altitude en t-shirt. Mais dès que le soleil disparaît, le temps se rafraîchit. Après deux jours, nous arrivons à Namche Bazaar après une longue montée raide. Il s’agit du principal carrefour commercial pour les sherpas, car les différents itinéraires partent de là.




Acclimatation

Durant ces deux jours, nous avons parcouru quelque 18 kilomètres et au moins 600 mètres de dénivelé de Lukla à Namche Bazaar. Il est désormais temps de passer notre premier jour d’acclimatation, ce que font d’ailleurs tous les touristes à Namche Bazaar. L’acclimatation est essentielle pour déduire le risque de mal aigu des montagnes. À 3400 m, on sent que l’air se raréfie, surtout avec 18 kilos de bagages sur le dos. Lors de notre journée d’acclimatation à Namche Bazaar, nous disposons de tout le temps nécessaire pour découvrir le village. Des vaches sont couchées au bord de la route, des chiens dorment au milieu du chemin et l’on rencontre régulièrement des porteurs avec des charges incroyablement lourdes. La rue principale (il s’agit plutôt d’un chemin) consiste en un alignement de bars, de cafés, de coiffeurs et de diverses boutiques. La marchandise de la plupart des magasins outdoor est contrefaite. On trouve cependant quelques magasins officiels comme Sherpa ou The North Face.





Toujours plus haut

Après notre journ d’acclimatation à 3400 m, nous continuons de monter vers la vallée de Gokyo. Malheureusement, je tombe malade. Un mélange de mal aigu des montagnes et de grippe qui rend la randonnée bien plus pénible et nous contraint à raccourcir nos journées. Après trois autres jours difficiles, nous atteignons enfin Gokyo. Lors de notre première nuit à une altitude aussi élevée, à Khumbu, j’ai enfin droit à un peu de repos. Gokyo se situe à 4800 m, entre le plus grand fleuve de glace de l’Himalaya et un lac bleu diamant. Cette localité se compose en grande partie de restaurants et de lodges. Le lendemain suivant, nous nous levons de très bonne heure pour atteindre le Gokyo Ri avant le lever du soleil. Il s’agit d’un pic culminant à 5400 m, au-dessus du village de Gokyo. Les températures matinales sont glaciales, ce qui rend le lever du soleil encore plus magique. Tous les sommets se mettent à scintiller et je peux à nouveau bouger mes doigts.



Temps fort

Après notre jour d’acclimatation à Gokyo, l’étape la plus longue et la plus ardue nous attend. Nous prévoyons de rallier Gokyo à Dingjung par le col Renjo La. Une fois encore, nous partons avant le lever du jour afin d’arriver le plus tôt possible sur le col. Une fois en haut, nous vivons le moment le plus fort de tout notre trekking (tant du point de vue des mètres de dénivelé que des émotions). Un panorama grandiose, fait de lacs, de glaciers, de sommets et de vallées, s’étend devant nous. La vue sur l’Everest, qui se dresse juste derrière le lac Gokyo, me laisse sans voix. Jamais je ne pourrai l’oublier.



Plastique

A cette altitude, les ordures en plastique posent un véritable problème. Il n’existe pas de ramassage des déchets et un grand nombre d’ordures sont jetées dans des décharges sauvages ou brûlées. Il faudrait aussi éviter d’acheter de l’eau dans des bouteilles en plastiques vendues dans les lodges et les magasins. Il vaut mieux utiliser sa propre bouteille en inox et la remplir d’eau bouillie. J’ai acheté une de ces bouteilles à Namche Bazaar pour environ deux francs – très certainement contrefaite mais de bonne qualité. Durant la randonnée, nous ramassons les déchets jetés au bord du chemin et les rangeons dans notre sac à dos. Sur le dernier tronçon avant le col Renjo La, les ordures sont de plus en plus nombreuses. Tous les cinq mètres, nous trouvons des emballages vides entre les pierres. La plupart de ces déchets sont jetés là par les sherpas et les touristes. Nous ramassons tout ce que nous trouvons au bord du chemin. Quel choc de voir la quantité d’ordure récoltée en si peu de temps. Ce spectacle a encore renforcé ma conscience écologique. J’essaierai de garder ces images en mémoire pour réduire au maximum ma production de déchets.


Retour

Lorsque nous arrivons dans la vallée suivante, après avoir gravi le col, la vue n’est plus aussi belle. Nous revenons donc à Namche Bazaar après seulement une journée, où nous nous offrons un jour de repos et planifions la suite de notre voyage. De là, nous marchons jusqu’à Lukla pendant une journée et retournons à Katmandu en avion. Après avoir exploré la ville, nous partons vers le sud du Népal, à la frontière indienne, pour nous mettre en quête d’animaux sauvages : éléphants, crocodiles, rhinocéros, singes et autres créatures de la jungle. Mais c’est une autre histoire…

Remerciements

Je remercie chaleureusement Bächli Sports de Montagne pour son sponsoring. Si tu souhaites découvrir plus d’images et de reportages sur mon voyage en Asie, je t’invite à consulter mon profil Instagram (@jonathan.mllr). Et tant que tu y es, n’hésite pas à découvrir le profil suivant : @baechlibergsport.

Commentaires

Écrire un commentaire

Pour pouvoir laisser un commentaire, vous devez vous connecter avec votre nom d'utilisateur et votre mot de passe.

Nos services

conseiller personnel

Vous préparez une expédition ou une sortie et avez besoin d’aide dans la sélection du matériel ? Nos conseillers de vente sont exactement ce qu’il vous faut.

par téléphone

Si vous avez des questions par rapport à des produits, nous nous ferons un plaisir de vous répondre par téléphone directement depuis nos magasins.
Lu-ve 10h-18h, sa 10h-17h 
Tél. : 044 826 76 79

Chat

Depuis notre site web, chattez en direct avec nos spécialistes qui se tiennent à votre disposition pour vous conseiller.

Carte Cadeau

Le cadeau idéal pour les passionnés de sports de montagne et d'outdoor ! Les bons d'achat peuvent être utilisés dans tous les magasins Bächli Sports de Montagne - mais également par téléphone et dans la boutique en ligne.

Sur demande, nous serons ravi de vous préparer des cartes-cadeaux avec le montant de votre choix.

Avis des clients

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter. Elle vous informe sur les nouveaux produits, les offres spéciales, les évènements Bächli et les manifestations.

Il est possible de se désabonner à tout moment.

VOS AVANTAGES

DROIT D'ÉCHANGE

Durant les 3 semaines suivant l’achat, pour les articles issus des magasins principaux.

ENVOI GRATUIT

Les commandes réalisées depuis votre compte Bächli sont expédiées gratuitement par colis postal économique.

DROIT DE RETOUR

Dans un intervalle de 10 jours dans un de nos magasins ou par colis postal.

GARANTIE DE QUALITÉ

Nous assurons une garantie de base de deux ans sur tous les produits.

PRIX NETS

En règle générale de 5 à 15% inférieurs aux prix catalogue des fournisseurs.

ACHATS SÉCURISÉS

Connexion SSL sécurisée, aucune donnée de cartes de crédit n’est enregistrée.

LOCATION

Vaste choix de matériel de location de qualité dans chaque magasin.

RETRAIT EN MAGASIN

Commander en ligne et retirer dans un magasin.

Catégories

Contact

Bächli Bergsport AG
Gewerbestrasse 12
8606 Nänikon

info@baechli-bergsport.ch

Tel. +41 44 826 76 76
Fax +41 44 826 76 86